Le forum des amateurs de photographies et de belles formes
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Kilos emotionnels du dr Stephane Clerget

Aller en bas 
AuteurMessage
sophyeee
Admin
Admin
avatar

Age : 32
Localisation : troyes
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Les Kilos emotionnels du dr Stephane Clerget   Lun 1 Mar - 0:55




Un livre que j'ai commencer a lire un jour chez cultura et qu'il faut que je m'achete "Les Kilos emotionnels" du dr Stephane Clerget !!!!!

Les fluctuations de poids ne sont pas seulement une question d’arithmétique – apport et consommation de calories – mais aussi d’émotions. Il y a une participation affective aux prises de poids et à la résistance de notre organisme à les perdre. Stéphane Clerget, psychiatre, auteur de nombreux ouvrages, explique les origines psychologiques de nos déséquilibres : conditionnement par l’éducation, pulsion orale, anxiété, consolation… Dans ce livre essentiel, il donne les clés pour se rééduquer, afin de réagir au stress sans compenser par la nourriture. Pour restaurer l’image de soi et rester bien dans son corps.


quelque questions trouver sur le net poser au dr stephane clerget :

Comment reconnaître si les kilos pris ou perdus sont émotionnels ou non ?

Il faut cesser de culpabiliser lorsqu'on connaît une variation de poids et arrêter de croire que tout est une question de volonté. 90 % des personnes qui ont fait un régime reprennent du poids ensuite parce qu'elles ont agi sur les conséquences et non sur la cause de leur surpoids. On détecte facilement les kilos émotionnels lorsqu'on a éliminé toutes les raisons évidentes : prise de certains médicaments, immobilité forcée (plâtre, maladie)… On les reconnaît aussi lorsqu'ils surviennent de manière brutale, après un changement de vie et sans qu'il n'y ait eu de modifications du comportement alimentaire. Lorsqu'on a défini leur origine, ils sont faciles à perdre et durablement.

Pourquoi ne sommes-nous pas égales dans nos réactions face aux différentes émotions ? Notamment le stress ?

Enfant, on assiste au modèle de nos parents et à leur manière de gérer leurs émotions. On prend alors exemple sur eux et on apprend d'eux différentes manières de répondre à des émotions négatives. Certains les extériorisent par la parole et la communication, d'autres à travers la création. Il est important de trouver son propre mode d'expression pour pouvoir les gérer. Quant à l'impact du stress, il dépend des personnalités. Son effet est très fort sur les mangeurs émotionnels, qui trouvent du réconfort en se tournant vers la nourriture à chaque émotion négative. Et cette prise de poids va être alors une source de stress supplémentaire. C'est le cercle vicieux !


Qu’appelez-vous « kilos émotionnels » ?

Les kilos émotionnels sont des kilos acquis, des prises ou des pertes de poids provoquées par des raisons émotionnelles récentes ou inscrites plus profondément en nous, remontant parfois à notre enfance.


Comment nos émotions agissent-elles sur notre poids ?

Leur mode d’action est pluriel. Les émotions peuvent nous pousser à manger davantage. Ou bien a avoir envie de certains types d’aliments, gras ou sucrés notamment. Elles peuvent agir à travers notre activité physique, en l’augmentant ou la diminuant. Elles peuvent enfin entraîner un stockage des graisses, sans que nous mangions plus. Il y a bien sûr une traduction biologique de nos émotions, à travers les hormones, les neuromédiateurs ; mais à l’origine, ce sont d’abord nos émotions, notre vécu qui agissent.

Le stress également nous fait souvent grossir. Par quel mécanisme ?

Le stress agit particulièrement par l’intermédiaire de la cortisone. Il fait prendre du poids au niveau de l’abdomen, fait davantage grossir les femmes que les hommes, et davantage les femmes minces que les femmes déjà rondes. Il s’agit là du stress chronique. Le stress aigu, lui, fait généralement brûler les calories. Le problème de ce stress chronique est qu’il n’est pas toujours évident à déceler : paradoxalement, les gens les plus stressés ne sont pas forcément ceux qui vont se plaindre du stress.

Vous parlez également de « prises alimentaires émotionnelles ». De quoi s’agit-il ?

C’est lorsque nous mangeons en réaction à une émotion. Pour l’étouffer par exemple. Ou bien parce que notre histoire, notre éducation, notre construction imaginaire nous a « programmé » pour nous pousser à manger face à telle ou telle émotion. Un exemple simple : si, à chacune de nos frustrations, notre mère nous consolait par un gâteau, un bonbon, ce réflexe de manger aura tendance à perdure adulte.

Ce réflexe de manger lorsque l’on ne va pas bien remonte donc à très loin.

Il remonte en effet au premier stade de notre développement. La construction de nos premières émotions se fait autour de la prise alimentaire, qui, à ce stade, est le principal mode de communication de l’enfant. Le nouveau-né mange… et établit ses premières relations au monde.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes sont insatisfaites de leur poids. Avons-nous plus de mal avec nos émotions, et donc davantage de kilos émotionnels ?

Dans les faits, les gens sont plus gros… mais la tolérance vis-à-vis du surpoids de moins en moins grande. Cette pression sociétale renforce la culpabilité des personnes en surpoids. C’est un cercle vicieux : on a des kilos émotionnels, ce surpoids crée des émotions négatives qui nous poussent à manger. C’est cela qui est nouveau. Ne serait-ce que pour cette raison, il y a davantage de kilos émotionnels aujourd’hui. Quant à savoir si nous avons plus de mal avec nos émotions qu’autrefois, je ne pense pas. Ce qui est certain en revanche est qu’aujourd’hui, nous les exprimons davantage par l’alimentation, facile d’accès.

Penser… est-ce la clef pour se libérer des kilos émotionnels ?

Perdre du poids n’est pas une question de volonté et la maîtrise. C’est une question de libération émotionnelle et de connaissance de soi. Pour cela, il faut tout d’abord apprendre à repérer les différentes émotions à l’origine de ses prises alimentaires, puis faire un travail singulier sur chaque émotion.

Perdre du poids ne doit pas être un combat, mais une quête de la paix avec soi-même, insistez-vous. Que signifie faire la paix avec soi ?

Faire la paix, c’est arrêter de se maltraiter avec des régimes voués à l’échec. C’est ne plus se battre contre ses envies, ses désirs, ses émotions, car en étant sans cesse en guerre, on finit par craquer et par réagir de manière psychosomatique, en mangeant. Faire la paix, c’est prendre conscience de soi, avec ses bons et mauvais côtés. C’est accepter la personne que l’on veut être. C’est ainsi que l’on régulera ses émotions, et évitera leur impact sur les aliments. Mais cela ne veut pas non plus dire qu’il ne faut pas d’agressivité : nous avons le droit d’en vouloir à nos parents par exemple

_________________
mon site : www.sophyeee.jepose.com

mon blog : http://sophy3e.skyblog.com

Sophyeee derriere l'objectif : www.sophyee.20mn.com


Je suis qui je suis et je sais ce que je vaux et non ce que vous pensez savoir sur moi . Soit on m'apprécie soit on me déteste ou on me jalouse , le principal est de ne pas vous laisser indifférent , car il n'y a rien de pire que l'indifférence .....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sophyeee.jepose.com
Christabelle
Formeurs Actifs
Formeurs Actifs
avatar

Age : 27
Localisation : 57 - Moselle / 67 - Strasbourg
Date d'inscription : 27/04/2008

MessageSujet: Re: Les Kilos emotionnels du dr Stephane Clerget   Lun 1 Mar - 18:49

Ah très intéressant comme livre, il faut que je pense à le lire une fois que j'aurai fini les cours.

Je trouve que les explications données par le professeur sont bien fondées et l'expression "kilos émotionnels" me paraît tout à fait adaptée et je m'y vois bien^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Kilos emotionnels du dr Stephane Clerget   Mer 23 Juin - 19:47

Je crois que je vais lire ce bouquin. Tres interressant.

vero
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Kilos emotionnels du dr Stephane Clerget   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Kilos emotionnels du dr Stephane Clerget
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gavalda, Anna] 35 kilos d'espoir
» anniversaire stephane Martin
» annif de stephane martin
» LA FAISANDERIE de STEPHANE GOMONT
» comment perdre ses kilos en trop...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Photo-Formes :: COIN DISCUSSIONS :: LE SALON :: Art et littérature-
Sauter vers: